CAMTEL puts a portal available to the MINCOMMERCE

Une convention de partenariat de la mise en œuvre de la plateforme Camagro a été signée entre le ministre du Commerce (Mincommerce) Luc Magloire Mbarga Atangana et le directeur général de Camtel David Nkoto Emane, le 12 août.

«Mieux positionner les produits agropastoraux sur les marchés national et international ; connecter directement le producteur au marché ; contribuer à la diffusion en temps réel (24h/24) de l’information relative au secteur agropastoral, en vue du développement rural et faciliter la commercialisation des produits agricoles ; favoriser la communication intercommunautaire ; et soutenir la croissance économique en permettant aux producteurs d’augmenter leurs rendements ainsi que leurs revenus». Voilà, entre autres, les objectifs visés par le projet de portail agropastoral du Cameroun (Camagro) présenté à la presse, hier mercredi, en présence de Jean Pierre Biyiti bi Essam, ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel).
En effet, pour satisfaire un besoin longtemps exprimé par le Mincommerce, à savoir avoir en temps réel l’information sur les prix et les denrées alimentaires afin de pallier le problème de spéculations et de l’inflation sur le marché, dans son rôle de bras séculier de l’État dans le

domaine des techniques de l’information et de la communication (Tic), la Cameroon telecommunication (Camtel) propose un Système d’information de collecte des prix. Selon les experts de Camtel ayant réalisé la plateforme numérique, il s’agit d’un «instrument qui permettra aux équipes, dans les zones de collecte (régions, départements et arrondissements), de disposer un équipement adapté dans un contexte de mobilité à travers le recours aux Tic (téléphone, Smartphone, tablette, Internet…) pour un traitement rapide de l’information» du secteur agropastoral. D’après David Nkoto Emane : «Le portail Camagro est un outil de révolution agropastorale qui permettra aux acteurs de se professionnaliser, de faire face à la concurrence, en proposant des produits de qualité au village planétaire. C’est une plateforme qui permettra aux agriculteurs et éleveurs d’avoir en temps réel des informations sur la commercialisation, la transformation et la conservation de leurs produits».

Instantanéité et garanties
À partir du simple clic, l’information collectée est transmise de façon sécurisée par Internet et logée dans la grande base de données centralisée au niveau de Camtel, et administrées par les équipes du Mincommerce. Opérant dans un domaine de l’instantanéité, Camtel devra ainsi s’assurer que toutes les informations de ce secteur d’activité sont disponibles sur le portail Camagro ou sur toute autre plateforme souhaitée par le Mincommerce, 24 heures sur 24. Déjà, selon les concepteurs, 501 acteurs sont déjà enregistrés. Et pour se rendre compte de ce que l’agent sur le terrain a effectivement collecter des informations à une localité donnée, «la géolocalisation va intervenir», rassure Stéphane Zié de l’équipe technique du projet.
Vers une transparence des prix. Selon le Mincommerce, ce portail numérique participe de «l’arrimage de l’économie camerounaise à la modernité, c’est-à-dire son ancrage dans le système de globalisation des échanges. La réalité étant de rendre l’information commerciale et économique disponible, pouvoir la diffuser à l’intérieur comme à l’extérieur afin de promouvoir la consommation des produits camerounais par les Camerounais… Autrement dit, à travers ce projet, nous recherchons la croissance économique. Bien plus, au niveau du Mincommerce, ce processus va permettre de créer la transparence des prix sur le marché». Ainsi, à terme, les contrôles sur le marché des agents du Mincommerce n’existeront plus.
C’est une initiative qui arrive à point nommé. Et M. Mbarga Atangana de renchérir : «ce portail est la première étape du projet de la mise sur pied d’une bourse des matières premières au Cameroun». Et en attendant les finitions de l’implémentation de la plateforme de connecte et de déconnecte, les différents services et ressources (les mécanismes de collecte des informations, l’annuaire agropastoral, la page d’annonces, la géolocalisation des acteurs, échos des marchés…) du portail Camagro ont été solennellement présentées par l’équipe technique de Camtel, dans la salle de conférences du Mincommerce.

Lien vers le portail : ici

Sources du document : www.237online.com  (Pierre Amougou)